• Laurent Nodenot

Osez sauter en parachute depuis un hélicoptère

Dernière mise à jour : oct. 20

Rien de tel que les somptueux paysages de la Haute-Savoie pour se lancer dans le vide à 5000 mètres d’altitude, un must pour les amateurs de sensations fortes.


Notre fils a testé lors de son dernier séjour au chalet les Cerises, un saut en tandem au-dessus du Mont-Blanc. Nous partageons cette expérience unique pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, et qui voudraient profiter de leur séjour à Cordon pour tenter cette expérience extrême.



L’indispensable briefing


Tout commence par une formation au sol en quelques dizaines de minutes, vous apprendrez à sortir de l’hélicoptère, à vous positionner pour la chute libre, à gérer votre voile et à atterrir sans encombre. Ce briefing théorique vous informera des consignes de sécurité. Rassurez-vous, il n’y a jamais eu d’accident pendant un saut en tandem, il est beaucoup plus dangereux de prendre sa voiture que de se sauter en parachute. Le seul risque que vous prendrez sera d’être “accro” à l’adrénaline et de vouloir recommencer à sauter.



Un vol en hélico de 15 minutes au cœur des plus hauts sommets d’Europe

Une fois équipé, vous pourrez prendre place dans l’hélicoptère pour survoler pour atteindre l’altitude de saut. Vous aurez l’impression de frôler l’aiguille du Midi, les Drus et tous les sommets de Chamonix. Prenez le temps de profiter de ce spectacle grandiose avant le grand saut.



À près de 300 km/h, vous verrez défiler toute la chaîne des Alpes

Stabilisé face au Mont-Blanc à près de 5000 mètres d’altitude, votre regard embrassera les plus hauts sommets suisses, italiens et français du massif des Alpes. La tension est à son comble dès que la porte s’ouvre et que le vent s’engouffre dans la cabine. Dès lors, il faut se lever et pendre place sur les patins. Il n’y a plus qu’à mettre son appréhension de côté et à se laisser guider par l’instructeur qui vous accompagne… Et c’est parti pour 3500 mètres de chute libre dans un panorama grandiose !

Vous serez tellement impressionné, que vous pourriez en oublier de profiter d’une vue à 360° sur le lac Léman, Genève, Annecy, la chaîne des Aravis et surtout le Mont-Blanc. Rassurez-vous une fois la voile ouverte, vous aurez encore quelques minutes pour apprécier une des plus belles zones de saut au monde. Vous pourrez, si vous le souhaitez vous initier au pilotage de la voile avant de vous poser en douceur.




Alors, ce saut en parachute ?

“Mon cerveau a reçu trop d’informations nouvelles en même temps”. Ce sont les premiers mots prononcés après l’atterrissage. Il lui faudra un peu de temps pour se remettre de cette vertigineuse poussée d’adrénaline. Puis, un grand sourire et un immense bonheur quand le moniteur lui a souhaité “Bienvenue parmi les paras”.



Ce qu’il faut savoir avant de sauter…

  • Les mineu