• Laurent Nodenot

Décoration de chalet de montagne en vieux bois

Mis à jour : août 14

Le lambris verni et les rideaux à carreaux rouges, on n’en peut plus ! Il est temps de repenser la déco d’intérieur du chalet dans un esprit plus contemporain et plus naturel.
Le chalet Patagonia à la Clusaz. Au centre de la grande pièce, une vaste cheminée habillée de vieux bois. Les coussins du canapé contemporain cohabitent avec la table basse savoyarde traditionnelle.

Pour un chalet vraiment cocooning, le bois est incontournable. Naturel et chaleureux vous vous immergerez aussitôt dans l’ambiance montagne-chic de Megève. On privilégiera les bois naturels, de préférence anciens, et surtout fuyez les vernis brillants. Il existe des traitements mats pour conserver leur beauté brute. De plus en plus difficiles à trouver dans les Alpes, les anciennes planches de bardages, à l’origine utilisées pour l’extérieur des chalets, sont devenues des produits de luxe. Naturellement brûlées par le soleil depuis plusieurs décennies, elles seront juste brossées et traitées pour magnifier vos murs intérieurs. On les choisira de préférence fendues, percées et avec des nœuds. Plus elles auront été malmenées par le temps, plus elles seront belles une fois posées. Adapté à un chalet en location, le bois se patinera et continuera à s’embellir. L’entretien est des plus simple : il n’y a rien à faire. Les tâches et les accrocs, comme autant de petites histoires du quotidien, leur donneront encore plus de personnalité.

Mais attention, trop de vieux bois tue le bois ! On évitera le total look dans le chalet, sous peine de donner un aspect “caisse” à nos pièces. On conservera un ou deux murs dans un autre matériau, une simple peinture dans des tons gris neutre ou de la pierre naturelle s’accorderont parfaitement. Aux murs, on limitera les couleurs trop franches qui lutteront avec les bois ancien.


Surtout, ne négligez pas la mise en lumière du chalet

En plus d’être d’un mat extrême, le vieux bois est sombre et comporte beaucoup de noirs dans les “veines dures.” Il vampirise littéralement la lumière, alors un conseil, soignez vos éclairages et multipliez les sources lumineuses. Utiliser des blancs chauds ; une teinte de 2700 °K est idéale pour apporter la chaleur nécessaire à l’esprit chalet. On alternera volontiers des éclairages d’ambiance à larges faisceaux, et des spots ponctuels munis d’ampoules à 8°. Un cône de lumière étroit mettra en exergue les plus beaux détails de votre décoration intérieure. N’oubliez pas de laisser quelques zones plus sombres pour éviter l'uniformité et amener de la vie par le jeu des constrates. Gardez à l’esprit que les ombres font partie intégrante d’une mise en lumière réussie.


Prévoyez à l’avance l’emplacement de vos éclairages, vous pourrez ainsi sortir vos alimentations électriques exactement à la bonne place. C’est le moment de rajouter de nouvelles prises de courant et de passer des câbles réseau pour un chalet à la technologie discrète.


Écoutez les talentueux menuisiers savoyards, amoureux de leur patrimoine, seront de bon conseil

Pour la pose, le sens des lames aura beaucoup d’impact sur le résultat final. On les préfèrera verticales pour accentuer la sensation de hauteur et éviter l’effet d’écrasement de pièces plus sombres. À l’inverse la pose à l’horizontale apportera un sentiment d’espace et de chaleur pour les pièces plus lumineuses situées à l’étage avec de hauts plafonds. À noter que cette dernière est plus économe en matière première. Utilisées dans toutes leurs longueurs, et seulement rythmées par quelques planches verticales on n’aura que très peu de chutes. Avant de recouvrir les murs, on pensera à trier les planches par teinte et densité. Tout le talent du poseur apparaîtra dans la subtilité du dégradé obtenu, l’homogénéité est primordiale.


On en profitera pour ajouter quelques fausses chevilles pour donner l’impression que le chalet a traversé les siècles. N’en abusez pas sous peine d’obtenir un résultat trop “fake.” Une décoration réussie à base de vieux bois doit donner l’impression que beaucoup d’éléments sont présents dans le chalet depuis sa construction.



Indispensable équilibre du mix and match

Une fois les murs parés de vieux bois, on prendra plaisir à mélanger les genres. Un chalet dans une décoration uniquement rustique deviendra pesant et daté à l’inverse un chalet trop contemporain deviendra froid et insipide. C’est le moment de se lâcher, chinez des objets anciens du quotidien. Remplis de douce nostalgie, ils ramèneront de la vie et chacun racontera une histoire, un geste, un patrimoine, un métier oublié. On n’hésitera pas à les détourner de leur fonction première, un établi d’ébéniste sera une superbe console ; une luge ancienne se transformera en une surprenante table basse.


Puis on contrebalancera l’ensemble avec des objets et du mobilier au design plus actuel. C’est le moment d’exposer nos œuvres d’art. Les tableaux contemporains trouveront naturellement leurs places dans un luxueux chalet. Les luminaires et les assises sont de précieux alliés, les designers ont toujours eu un faible pour ces deux disciplines, l’offre est presque illimitée.




Privilégiez les matériaux bruts

Rien ne fonctionne mieux avec le vieux bois que le cuir et la fourrure ! Grande tendance du moment, l’incontournable peau de vache trouvera naturellement sa place dans en Savoie. Vous pourrez aussi l’utiliser pour remettre au goût du jour un fauteuil club fatigué, que vous confierez à un tapissier. Le Corbusier et Charlotte Perriand utilisaient déjà cette matière pour recouvrir leur célèbre chaise longue LC4 ou leur fauteuil LC1. Les confortables peaux de mouton vous accueilleront moelleusement à la sortie du lit, ou recouvriront douillettement nos fauteuils. On usera et abusera de plaids et coussins pour amener de la chaleur à notre intérieur.


Que diriez-vous de donner une seconde vie aux manteaux de fourrure hérités d’un temps révolu ? Maintenant passés de mode, invendables et très mal perçus, ces manteaux restent lamentablement au fond des armoires. Recyclez-les en coussins, quoi de plus doux que la véritable fourrure ?


Le métal rouillé est l’autre grand ami du vieux bois, il s’intégrera parfaitement. En utilisant de préférence l’acier Corten, la rouille restera en surface et n’attaquera pas le cœur du métal. Autre avantage de cet acier : une fois stabilisée, la rouille devient compacte et ne tâche plus. Une autre solution consistera à utiliser de l’acide chlorhydrique pour accélérer le vieillissement des métaux ferreux.


Ce n’est pas tout, le lin, la laine, la pierre, la céramique, les plumes, les roseaux… s’accorderont à la perfection à l’ensemble. Même d’origine ethnique, les matériaux naturels complètent parfaitement une décoration montagnarde.


À vous de jouer ! Prenez le temps de parcourir les autres pages du site chalet “les Cerises” pour picorer quelques idées ou vous les approprier selon vos envies.


N’hésitez pas à vous connecter pour commenter les posts

 

Cet espace est aussi et surtout le vôtre, sentez-vous libre de commenter les publications, ou même de rédiger un petit article si vous le souhaitez… Même très succinct. Nous sommes ravis de partager avec vous ces quelques brèves traitant de l’actualité du chalet les Cerises et de ses environs.

Des questions ?

Contactez-nous au : +33 6 89 69 00 35 - contact@chaletlescerises.com

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé(e) des opportunités de dernière minute.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

– Location de vacances saisonnière classée 5 étoiles avec sauna et jacuzzi privatif (du samedi au samedi) –

Le chalet les Cerises se situe à Cordon, Haute-Savoie, dans les Alpes du Nord au cœur du Pays du Mont-Blanc.

© 2020  Chalet les Cerises

Photos : J. Geen pour OVO Network

& L. Nodenot

Location Chalet les Cerises TripAdvisor.
location chalet montagne Logo OVO Networ
Location Chalet les Cerises 5 etoiles.pn

Les avis laissés par nos convives, sont sans équivoque. Beaucoup parlent d’une envie de irrésistible de revenir au balcon du Mont-Blanc…
Vous voilà prévenus !